Jardin suspendu d'extérieur

Qui n’a jamais entendu parler du Grand Mythe des Jardins Suspendus de Babylone ?

Souvent sources de discordes quant à son existence, cet édifice qui date de l’Antiquité est pourtant considéré comme l’une des 7 Merveilles du Monde.

Sa construction date du VI ème siècle avant J.C. Ordonnée par Nabuchodonosor II, en l’honneur de son épouse, Amytis de Médie, afin de lui rappeler les paysages montagneux de son pays natal.

A ce jour et malgré les nombreuses fouilles de Babylone, l’emplacement des Jardins Suspendus reste encore un mystère.

jardin-suspendu-babylone

De conception assez simple, et facile d’accès, un jardin suspendu consiste en la création d’un espace végétal hors sol. On le fabrique généralement en surélévation, en suspension ou disposé sur plusieurs niveaux.

A qui s’adresse t’il ?

Le Jardin suspendu conviendra à tout le monde, sur un balcon ou une terrasse. On l’aimera aussi dans un petit studio comme dans un loft, au bureau, ou même dans votre propre jardin. Il permet de créer un effet de hauteur.

A la fois décoratif et source de bien-être, il peut être aussi un excellent dépolluant.

jardin-suspendu-pots-fleurs-mousse-ficelle

Depuis quelques années on entend beaucoup parler du DIY (Do It Yourself ou Fais le toi-même). Sur Internet fleurissent des tonnes d’idées pour créer des objets à moindre coût. Vous verrez alors qu’ avec peu de matériel et un soupçon d’imagination, il peut être très facile de réaliser de magnifiques supports adaptés à vos goûts.

Les plantes que vous choisirez, seront principalement de petites tailles et à pousse rapide. Ainsi sa fabrication conviendra parfaitement à tous les budgets.

Quelques règles de bases

  • Le choix des matériaux pour la structure

Un jardin suspendu permet de créer un espace naturel à la vertical ou en 3D sur un mur, au sein d’un milieu artificiel. Situé à l’intérieur comme à l’extérieur, ou encore pour végétaliser un toit ou une façade.

Pour les contenants, vous pouvez choisir de les fabriquer. Il est courant d’utiliser des pots en terre, des boîtes de conserves, des bouteilles en verre et en plastique, des palettes en bois, du tissus épais, des paniers. Les possibilités sont infinies !

intérieur-plantes-pots

Vous n’avez pas la fibre créatrice ! Pas de soucis. Les magasins spécialisés ont eux aussi suivi cette tendance, vous pourrez y trouver des tonnes d’idées à tous les prix.

  • Quelles Plantes choisir ?

Le choix des plantes se fera en fonction de l’exposition, de l’environnement et du taux d’humidité dans lequel elles devront s’épanouir. Il faut prendre soins de ne pas mélanger des plantes qui aiment le soleil avec d’autres plantes qui elles, doivent être exposées à l’ombre.

cadre-végétaux-mur
  • Le jardin d’intérieur

Parmi les fleurs les plus utilisées à l’intérieur, on retrouve entre autres : le lierre, la chaîne des cœurs, le tillandsias, les orchidées, la fougère, les pétunias retombants… Toutefois, évitez l’abondance de plantes à fleurs odorantes. Elles pourraient devenir asphyxiantes, surtout dans les pièces où vous dormez.

Certaines plantes ont des pouvoirs la fois dépolluant et anti stress. Les plus couramment utilisées sont : les chrysanthèmes, le faux arum, le ficus pumila, la fougère de Boston, la langue de belle mère, la plante araignée. Mais aussi le palmier, le rhododendrons, l’aloe véra et le caoutchouc.

Dans la nature les arbres sont indispensables à notre survie, ils jouent un rôle stratégique dans la lutte contre la pollution atmosphérique. Et bien, il faut savoir qu’ il en est de même dans nos intérieurs. A petite échelle nos plantes vertes assainissent l’air par l’absorption des particules en suspension (monoxyde de carbone, formaldéhyde, benzène). Enfin, elles agissent également contre les bactéries, les allergènes et les moisissures qu’ils évacuent par leurs racines.

En dehors de cela, les plantes sont aussi très bénéfiques pour la santé. Elles ont un rôle important pour aider à combattre le stress. Efficacent pour réduire la pression artérielle et prévenir le risque de maladies cardio vasculaires.

  • Un jardin à la vertical d’extérieur

Pour votre jardin suspendu d’extérieur, vous pourrez laisser libre choix à vos envies pour la sélection des variétés. Ainsi, vous pourrez jouez avec les différentes couleurs de feuillages, y ajouter de belles plantes grimpantes. Créez du relief avec des sujets de tailles différentes. Mais encore, n’hésitez pas à y ajouter des bulbes, en veillant à respecter la bonne période de plantation.

Depuis quelques années, on aperçoit de plus en plus de façades entièrement végétalisées. Donnant ainsi un mariage parfait de plantes retombantes, de fougères et de fleurs très colorées.

Cette technique s’ adaptera tout aussi facilement à vos balcons, terrasses et vérandas, le rendu sera époustouflant !

Situé à l’extérieur, le vent est l’élément le plus important qu’il faut impérativement prendre en compte. il est l’élément déterminant dans le choix de l’emplacement de votre structure.

Petite astuce : Dans les deux cas, pensez à utiliser des rampantes. Elles vous aiderons à recouvrir rapidement les espaces vides.

  • Le choix du substrat

Pour le bon développement des végétaux, il faut utiliser un substrat léger. Comme de la sphaigne, du compost, de la mousse, ou encore de la fibre de coco à mélanger avec un peu de terreau.

Attention ! L’utilisation seule de la terre n’est pas conseillée, car son poids est bien trop lourd pour la structure .

L’hydroponie est un mode de culture qui peut être envisagée, pour les personnes qui ont les connaissances nécessaires.

  • Pourquoi un système de Drainage ?

Toute plante en pot ou confinée dans différent support nécessite un bon drainage, pour éviter une asphyxie racinaire.

A l’extérieur, il vous suffit simplement de percer quelques trous et d’ajouter quelques billes d’argile au fond de vos contenants. Ceci favorisera ainsi l’évacuation de l’eau en excès.

orchidée-fibre de coco-suspension

Pour vos suspensions d’intérieur, si vous avez fait le choix d’utiliser des supports fibreux (fibre de coco, tissu..), l’arrosage doit être effectué uniquement par pulvérisation. Par contre, il est conseillé de créer une réserve d’eau dans le fond en s’aidant de petits cailloux, billes d’argile, pouzzolane… si votre choix se porté sur des contenants durs (pots, boîtes de conserve, bouteilles…),

L’entretien de votre jardin suspendu

Pour son bon maintien en forme toute l’année, vos plantes doivent conserver un taux d’humidité suffisant. Le plus important est de respecter leur besoin hydrique et leur apport en nutriments.

Il faut supprimer les feuilles sèches et les fleurs mortes dès leurs apparitions. Permettant ainsi à la plante de faire place aux nouvelles pousses.

A l’intérieur, vos plantes subissent plus la poussière que dehors, les empêchant de respirer correctement. Pensez à aérer les pièces pour renouveler l’air ambiant. Aussi, nettoyez-les de temps en temps à l’aide d’un tissu humide. Il existe des bombes dépoussiérantes et lustrantes pour plantes d’intérieur. Faciles à trouver dans tous les magasins spécialisés ou en grandes surfaces.

A l’extérieur, en hiver, certains sujets doivent être isolées du froid par un paillage. Déplacez les ou couvrez à l’aide d’un voile d’hivernage pour éviter l’excès d’humidité.

Contrôlez régulièrement l’état de votre structure, elle peut s’alourdir avec le temps et être fragilisée ou se déformer.

Et pourquoi pas, un jardin suspendu gourmand ?

Facile à cultiver, vous pouvez réaliser vos semis à l’aide de graines ou de boutures récupérées ou préalablement achetées en magasin. Toutefois, vos supports doivent être bien aérés pour faciliter le drainage.

Disposé en étage, sur un treillis accroché au mur, ou encore en suspension, la structure doit être suffisamment robuste. Ainsi elle supportera plus facilement le poids de ces contenants.

Si vous avez des enfants, faites les participer, c’est une activité ludique qu’ils adorent !

  • Aromates Suspendus d’intérieur

En intérieur, idéalement placées dans la cuisine, vous pouvez créer des suspensions d’herbes et épices fraîches. De cette façon, vos aromates seront à porté de main toute l’année !

Pour cela, disposez les dans un endroit à la fois lumineux et aéré. Les aromates demandent 6 à 8 heures de soleil par jour en prenant soin d’éviter une exposition direct qui provoquerait un dessèchement prématuré. Dans tous les cas, il faut penser à adapter l’exposition en fonction de chaque variétés.

Pour la culture, il faut utiliser un terreau pour potager. Cependant, n’oubliez pas de l’arroser régulièrement avec modération. La motte doit être humide en permanence. Egalement, les aromates ont besoin d’être rempotés 1 fois par an, vous pourrez alors les récolter puis les congelés ou les faire sécher.

aromate-sac-fenêtre

Exposition soleil : romarin, laurier, ciboulette, cerfeuil, basilic, aneth, coriandre, thym, sauge

Exposition mi-ombre : menthe, estragon, persil, sarriette

  • Potager d’extérieur

Joignez l’utile à l’agréable ! Parfaitement adapté au milieu urbain, le Potager suspendu d’extérieur s’est inspiré des tables de cultures hors-sol. Ces carrés en bois surélevés ont été initialement créés pour faciliter le travail des personnes à faible mobilité.

A l’extérieur, si vous avez très peu d’espace, mais que malgré tout, comme beaucoup d’entre nous, vous aimeriez bien faire pousser de petits fruits et légumes ; cette solution est donc, à la fois originale, esthétique et pratique.

Pour sa culture, privilégiez l’utilisation d’un terreau adapté au potager. Privilégiez un arrosage modéré en prenant soin que la terre soit toujours humide. Si possible séparez bien les différentes espèces. Côté exposition, vos fruits et légumes auront besoin d’un minimum de 6 heures d’ensoleillement. Toutefois, prenez soin de placer votre potager à l’abris des vents dominants.

A l’ hiver votre potager n’aura rien de décoratif. Prévoyez à l’automne de le mettre au propre en supprimant les sujets annuels. Il faudra ensuite rempoter les autres espèces et les mettre à l’abris. Et, dès le printemps, vous pourrez à nouveau semer et planter vos nouvelles boutures.

potager-extérieur-goutière

Prévenir et combattre les maladies

Comme dans tous les jardins, vos plantes risquent d’être confrontées à des maladies. Elles ne seront plus qu’un mauvais souvenir, si elles sont rapidement identifiées et traitées

  • Les Insectes appelés aussi Ravageurs

Les plus répandues sont les attaques de Pucerons, Cochenilles et Acariens (ex :araignée rouge). Elles sont facilement identifiables, provoquant le dessèchement et l’arrêt de croissance des pousses ou la dépigmentation des feuilles.

Traiter vos sujets malades par pulvérisation d’huile blanche, si vous pensez être confronté à une attaque. Envisagez un produit systémique en présence de galle. Il est également conseillé de pratiquer un traitement préventif sur tous les sujets alentours.

  • Les Champignons

Botrytis, Oïdium et Fumagine, sont les champignons les plus courants. Il n’est pas rare que ces maladies soient en rapport à un excès d’humidité, un mauvais drainage, ou encore, un surplus d’eau… Sachez que les Champignons causent principalement la chute prématuré du feuillage, le chancre, le dessèchement, pouvant aller jusqu’au dépérissement total.

Un traitement par pulvérisation à la bouillie bordelaise ou au purin d’ortie est alors très efficace. En cas d’attaque plus sévère il faut alors supprimer la plante et le feuillage contaminé pour éviter la propagation. Par précaution, tous les sujets alentours, devront subir un traitement préventif. Prenez soin de lire préalablement et attentivement la notice du produit.

  • Réduire les risques de maladie

Afin de réduire au maximum le risque de maladie, il faut éviter une exposition au vent. Leur apporter de l’engrais sans excès. Mais encore, pratiquer un arrosage léger mais régulier et de préférence en pulvérisation en fin de journée. Veillez à ne pas exposer au soleil des contenants en métal et plastique. Ils pourraient chauffer, risquant de causer des brûlures racinaires et la mort prématurée de la plante.

En conclusion…

Nous vivons à une époque où nos villes sont de plus en plus bétonnées. Au détriment de la nature, nos parcs sont remplacés par des immeubles. Cela dit, le jardin suspendu reste la solution écologique, esthétique et Tendance pour vous créer votre cocon végétal.

deco-verre-suspendu-succulentes
composition de Succulentes 
tulipe-conserve-suspendu
composition de Tulipes 
tasse-deco-aromates
composition d’aromates